couplet


couplet

couplet [ kuplɛ ] n. m.
• v. 1360; provenç. cobla « couple de vers »; 1340 « pièces métalliques réunies par des charnières »; de couple
1Chacune des parties d'une chanson comprenant généralement un même nombre de vers, et séparées par le refrain. stance, strophe. Chanson de deux, trois couplets.
Plur. Chanson. Faire des couplets satiriques. Des couplets de circonstance.
2Propos répété, ressassé. refrain. Il nous a ressorti son couplet sur la décadence des mœurs.

couplet nom masculin (ancien français couple) Chacune des strophes d'une chanson, séparée par un refrain. Strophe unique d'une chanson gaie ou d'une chansonnette. Familier. Ce que quelqu'un répète volontiers à tout propos : Chacun y est allé de son couplet sur les nouveaux impôts.couplet (homonymes) nom masculin (ancien français couple) couplaient forme conjuguée du verbe coupler couplais forme conjuguée du verbe coupler couplait forme conjuguée du verbe coupler couplé nom masculin coupler verbecouplet (synonymes) nom masculin (ancien français couple) Familier. Ce que quelqu'un répète volontiers à tout propos
Synonymes :

couplet
n. m. Strophe d'une chanson qu'achève un refrain. Premier, deuxième couplet.
|| (Plur.) Chanson. Couplets satiriques.

I.
⇒COUPLET1, subst. masc.
SERR. ,,Deux pattes de fer à queue d'aronde, assemblées par une charnière et servant à unir un châssis avec son dormant, un couvercle avec le corps d'une cassette, d'une boîte, etc.`` (Ac.).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. depuis 1762. Étymol. et Hist. 1340 « assemblage de deux pièces métalliques » (Fournitures et réparations faites au château de Falaise ds HAVARD). Dér. de couple1; suff. -et.
II.
⇒COUPLET2, subst. masc.
Strophe d'un texte chanté. Le premier, le second couplet (Ac.). Comparant telle tirade de Racine à telle tirade de Hugo, tel couplet des chœurs d'Athalie à telle strophe de Lamartine (SAINTE-BEUVE, Port-Royal, t. 5, 1859, p. 471) :
1. On se mit à chanter des chansons à quatre voix. Chaque groupe, à tour de rôle, disait un des couplets; le refrain était repris en chœur.
R. ROLLAND, Jean-Christophe, L'Adolescent, 1905, p. 295.
Spécialement
♦ Passage chanté d'un vaudeville. Un couplet final de vaudeville moderne (JANIN, Âne mort, 1829, p. 2).
♦ [Dans les chansons de geste] ,,Suite de vers sur une même rime [ou assonance]. La plupart des chansons de geste se composent de couplets monorimes d'inégale longueur`` (Ac. 1932).
P. méton., au plur. Chanson. Faire des couplets contre qqn. Des couplets de circonstance (Ac.). Les couplets malicieux d'un chansonnier de Montmartre (VOGÜÉ, Morts, 1899, p. 222).
P. ext.
♦ Fragment d'une œuvre littéraire, d'une certaine longueur et formant un ensemble. Le grand couplet du « Menteur » de Corneille (NERVAL, Filles feu, Dédicace à A. Dumas, 1854, p. 501) :
2. Le langage des coulisses est une langue à part : ainsi une tirade du Misanthrope s'appelle un couplet et un trop long couplet est une tartine pour l'acteur qui préfère toujours des mots à effet et de courtes répliques.
L'Observateur des modes, 25 juill. 1823, pp. 321-322.
Fam. Propos peu sensés et/ou répétés continuellement (dans ce dernier sens, synon. de chanson ou refrain). Le couplet sur « les petits » réussit souvent [à la Chambre des Députés], excepté si l'orateur est membre d'une minorité par trop faible (RENARD, Journal, 1903, p. 805). M. Harold Macmillan vint me faire entendre le couplet de l'inquiétude, quant à l'avenir de la France combattante (DE GAULLE, Mém. guerre, 1956, p. 84) :
3. Tous les hommes, lorsqu'ils parlent de cela [du mystère insondable de la femme] dans le privé, sont du même avis : il n'y a pas l'ombre de mystère dans la femme. Mais, s'ils ont (...) à s'exprimer officiellement sur son compte, les voici qui y vont de leur couplet sur Ève mystérieuse.
MONTHERLANT, Le Démon du bien, 1937, p. 1274.
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. depuis 1694. Étymol. et Hist. 1. Fin XIIIe s. [ms. G] couplés « groupe de deux vers de même rime » (Partonopeu de Blois, Continuation, éd. J. Gildea, t. 2, 1, p. 51, 1466); 2. ca 1360 « strophe de ballade, de chanson » (FROISSART, Poésies, III, 76, 791 ds T.-L.); 3. 1501 « réplique, tirade » (G. COHEN, Le Livre de conduite du régisseur [...] pour le Mystère de la Passion joué à Mons en 1501, 1925, p. 39). Dér. (avec suff. -et) de l'a. fr. couple « couplet » (1218-1243 couble, PH. DE NOVARE, Mémoires, éd. Ch. Kohler, LXVI, p. 39) à rapprocher de l'a. esp. copla « suite de vers de même rime » (av. 1140 ds COR.); et de l'a. prov. cobla « couplet, chanson » (2e moitié du XIIe s. Le Moine de Montaudon ds BARTSCH Prov., p. 145, 16). Fréq. abs. littér. :525. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 842, b) 1 182; XXe s. : a) 848, b) 370.
DÉR. Coupleter, verbe trans. ,,Faire une chanson, des couplets contre quelqu'un`` (Ac.) qui note : ,,Il est familier et peu usité : on dit Chansonner``). Dernière transcr. ds DG : kou-ple-té. Je couplète pour la majorité des dict. sauf LITTRÉ qui conjugue je couplette. 1res attest. a) Ca 1360 « assembler en coupletes » (FROISSART, Poésies, III, 52 ds T.-L.), hapax d'aut.; b) 1712 trans. « écrire des couplets contre (quelqu'un) » (F. GACON, Anti-Rousseau ds Trév. 1752); a) dér. du m. fr. couplete « groupe de deux vers de même rime » (ca 1360 FROISSART, loc. cit.), dimin. de couple (couplet), dés. -er; b) dér. de couplet, dés. -er.
BBG. — LE HIR (Y.). Rem. de poét. à propos de Molière. In : [Mél. Henry (A.)]. Trav. Ling. Litt. Strasbourg. 1970, t. 8, n° 1, pp. 135-140. — MAT. Louis-Philippe. 1951, p. 147.

couplet [kuplɛ] n. m.
ÉTYM. 1340, au sens I; de couple, I.; pour le sens II, voir ci-dessous.
———
I Techn. Ensemble formé par deux pièces métalliques accouplées par des charnières, des rivures. Patte (de fer).
———
II
1 (V. 1360, Froissart; couplés « groupe de deux vers », fin XIIIe; de l'anc. franç. couple, couble [av. 1243] « suite de vers de même rime », apparenté à l'esp. copla [av. 1140], anc. provençal cobla, par ext. « chanson »). Cour. Chacune des parties composant une chanson, comprenant généralement un même nombre de vers et se terminant par un refrain ( Stance, strophe). || Chanson de deux, trois couplets. || Le premier couplet. || Couplet de trois vers ( Tercet), de quatre vers ( Quatrain). || Couplet carré : couplet de huit vers de huit syllabes chacun. || Couplet de facture. Facture.
0 — Oui, trois couplets, c'est un peu court. Le poème m'est venu comme ça. Dommage… Non, parce que c'est une espèce de petit chef-d'œuvre.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. V, XXI, p. 169.
Passage chanté d'un vaudeville. || Vaudeville à couplets.
Par ext. Au pluriel. Chanson. || Faire des couplets satiriques. || Des couplets de circonstance.
Littér. Dans les chansons de geste, Suite de vers sur une même rime. || Couplets monorimes.
2 (1501). Vx. Tirade. || Couplet lyrique. Monodie. || « Un trop long couplet est une tartine » (l'Observeur des Modes, 1823, in T. L. F.).
3 Par métaphore. Propos répétés, ressassés. || Y aller de son couplet sur l'union sacrée. || L'orateur a ressorti son couplet sur… Chanson, refrain.
DÉR. (Du sens II). Coupleter, coupletier.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • couplet — COUPLET. s. m. Certain nombre de vers, espèce de Stance qui fait le tout ou quelque partie d une chanson. Un couplet de chanson. Cette chanson n a qu un couplet, est de quatre couplets.Couplet, en termes de Serrurerie, se dit De deux pates de fer …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Couplet — Sn Liedchen mit gereimten Strophen per. Wortschatz fach. (18. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus frz. couplet m. gereimte Strophe(n), Reimpaare , einem Diminutivum zu frz. couple m. Paar, Vereinigung , aus l. cōpula f. Vereinigung (vgl. l. cōpulāre… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • Couplet — Coup let ( l?t), n. [F. couplet, dim. of couple. See {Couple}, n. ] Two taken together; a pair or couple; especially two lines of verse that rhyme with each other. [1913 Webster] A sudden couplet rushes on your mind. Crabbe. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • couplet — 1570s, in poetry, from Fr. couplet (mid 14c.), a dim. of couple (see COUPLE (Cf. couple)). In music, from 1876 …   Etymology dictionary

  • couplet — Couplet. s. m. Certain nombre de vers, espece de stance qui fait le tout, ou partie d une hymne, ou d une chanson. Cette chanson n a qu un couplet. cette autre est de quatre couplets. les couplets de cette hymne sont chacun de quatre vers …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Couplet — (fr., spr. Kupläh), 1) im französischen Kunstlied die Verbindung zweier gleicher Verse zu einer Strophe mit epigrammatischem Charakter; daher C. spirituel (spr. K. spiritüell), pasquillartiges Sinngedicht od. Arie in der Komischen Oper; C. de… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Couplet — (franz., spr. kuplē, v. lat. copula), ursprünglich in der Musik und Poesie die Verbindung zweier paralleler rhythmischer Sätze zu einer Strophe; jetzt gewöhnlich die Bezeichnung für gewisse, in modernen Possen und Vaudevilles vorkommende komische …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Couplet — (frz., spr. kupleh), Strophe; in der franz. komischen Oper kleines Lied witzigen Inhalts; in Vaudevilles und Possen Lied, dessen Strophen nach gleicher Melodie gesungen werden, meist mit Refrain …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Couplet — (frz. Kuplä), Strophe eines Liedes; in der Musik eine Art von Variationen …   Herders Conversations-Lexikon

  • couplet — (fr.; pronunc. [cuplé]) m. Cuplé …   Enciclopedia Universal


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.